Métiers-PSI.jpg
Nos Métiers

Alternative content

Get Adobe Flash player

Les prestataires de services d'investissement

Des établissements sont spécialisés dans l'ensemble des métiers relatifs aux titres et autres instruments financiers (ex: actions, obligations, parts d'OPCVM).
La transposition en droit français par la loi de modernisation des activités financières, dite "loi MAF" du 2 juillet 1996, de la directive européenne de 1993 (directive 93/22/CEE du 10 mai 1993) sur les services d'investissement a créé la notion de prestataire de services d'investissement (PSI). Cette notion de PSI regroupe des établissements très variés, notamment, les banques et les sociétés financières qui offrent ces services, et les entreprises d'investissement au nombre desquelles on compte les sociétés de gestion de portefeuille (SGP).
Le cadre mis en place par la « loi MAF » a été modifié en novembre 2007 par l’ordonnance n° 2007-544 du 12 avril 2007 transposant la directive « marché d’instruments financiers » (MIF) du 21 avril 2004.
La loi MAF et l’ordonnance de transposition de la MIF sont codifiées  dans le Code monétaire et financier.
Les PSI non SGP reçoivent leur agrément du CECEI (Comité des établissements de crédit et des entreprises d’investissement). L'AMF (Autorité des marchés financiers) est informée de la demande d'agrément. Les SGP sont, quant à elles, agréées par l'AMF, laquelle agrée également leur programme d’activité.
Tout PSI non SGP agréé en France doit adhérer au mécanisme d’indemnisation des investisseurs (article L. 322-1 du code monétaire et financier). Depuis l’entrée en vigueur de la directive MIF, les SGP doivent aussi adhérer à un mécanisme de garantie (qui est distinct du mécanisme de garantie des investisseurs de l'article L. 322-1 et L.322-5 du code monétaire et financier). 
L'article L. 531-8 du Code monétaire et financier impose à "chaque entreprise d'investissement, chaque entreprise de marché et chaque chambre de compensation (d'adhérer) à une association de son choix, chargée de la représentation collective et de la défense des droits et intérêts de ses membres. Toute association ainsi constituée est affiliée à l'association prévue à l'article L. 511-29 du Code monétaire et financier". Une disposition comparable est contenue dans l'article L. 511-29 : "tout établissement de crédit est tenu d'adhérer à un organisme professionnel ou à un organe central affilié à l'Association française des établissements de crédit et des entreprises d'investissement ".
L'ASF est membre fondateur de l'Association française des établissements de crédit qui a pris en juillet 1996 la dénomination d'Association française des établissements de crédit et des entreprises d'investissement (AFECEI).